La forêt

cliquez ici pour télécharger l'image en grand formatSi la végétation est toujours étroitement tributaire du climat et des sols, elle l'est aussi, en montagne ,de l'exposition des versants et de l'altitude qui détermine l'étagement des espèces. Cet étagement connaît des correctifs dus à l'action de l'homme, qui a souvent modifié les paysages originels, et à l'exposition.

cliquez ici pour télécharger l'image en grand formatLe versant adret, le plus propice aux cultures et à l'habitat, a été  très défriché, alors que le versant ubac, le plus souvent vide d'hommes, bénéficie d'une humidité favorisant le développement de vigoureux peuplement forestiers. Au dessus des cultures qui s'élèvent jusqu'à 1500 m environ, on trouve l'étage montagnard, domaine des forets de conifères. A partir de 2200 m, les arbres laissant la place aux alpages, c'est l'étage alpin où poussent les herbes vivaces et la flore alpine. Après 3000 m, on entre dans le domaine minéral : seuls quelques mousses et lichens s'accrochent aux rochers. La foret se caractérise par la présence des espèces comme le Sapin, l'épicéa , le mélèze : 

 

cliquez ici pour télécharger l'image en grand format  cliquez ici pour télécharger l'image en grand format  cliquez ici pour télécharger l'image en grand format

Le sapin 
Cime large à pointe aplatie chez les vieux individus. Écorce restant dans les tons gris. Les cônes, dressés comme des chandelles, se désagrègent sur place, à maturité, en perdant leurs écailles. Les aiguilles, molles, disposées sur le même plan comme les dents d'un peigne présentent sur leur face interne une double ligne blanche.

  

L'épicéa

Essence spécifiquement montagnarde, caractéristique des expositions froides. Cime pointue en forme de fuseau. Aspect général hirsute, avec crevassée avec l'âge. Aiguilles piquantes. Les cônes, pendants, tombent à maturité, tout d'une pièce, sur le sol.

 

 

 

Le mélèze

cliquez ici pour télécharger l'image en grand formatC'est le seul conifère qui perde ses feuilles en hiver. Arbre caractéristique des versants ensoleillés de haute montagne. L'ombre légère du feuillage, vert  clair et ténu, n'interdit pas la pousse du gazon, aussi le charme des sous bois de mélèzes est il bien connu des touristes

       

 

Accueil  |   Situation  |  Le Parc National des Ecrins  |   Histoire et traditions  |   Les Villages du Valgaudemar   |  Valgaud'humour
  Les refuges et lacs |   La faune    La flore  |  Topo Randonnées  |   Les activités  |   Informations pratiques  |   Contact

www.valgaudemar.free.fr - Version 2.0 Janvier 2004 - Site internet de la Vallée du Valgaudemar - Retour à l'accueil