Hameau de Navette

Cliquez ici pour obtenir l'image en grand format

De la Chapelle, en remontant le long du torrent de Navette et des bouillonnements des Oulles du Diables, qu'enjambe un vieux pont en pierres à arche unique, on parvient, au besoin en voiture, au hameau des Portes. On peut ensuite poursuivre à pied jusqu'au ruines de Navette, à 1350 m, en une petite heure et méditer sur le destin de ce hameau abandonné dans son vallon, autour de son campanile muet, dressé face aux cimes.

    Cliquez ici pour obtenir l'image en grand format   
        
      

Un peu d'histoire ...

Cliquez ici pour obtenir l'image en grand formatAu début du siècle, les services des Eaux et Forets établissent un vaste programme de restauration forestière : en 1920, 7370 hectares sontété vendus par les communes et cinq mille restent à acquérir, sans préjudice des terrains dénudés achetés par l'État pour constituer l'embryon du Parc du Pelvoux. Ce ne sera pas toujours facile, comme le montre le cas de Navette dont les terres cultivables avaient été ruinées par les crues de 1914. Revenus trop peu nombreux de la Grande Guerre, les montagnards n'avaient plus l'énergie nécessaire pour restaurer les sols. Découragées, douze familles signèrent, le 14 janvier 1929, une pétition priant l'État d'acheter leurs biens ( 55 hectares). Il n'en fallait pas plus pour rompre l'équilibre démographique et économique de Navette. En quelques années, le village se vida de ses habitants : en 1934, il ne restait plus que trois personnes et en 1937, une seule. Les lieux furent abandonnés aux fonctionnaires des Eaux et Forêts qui, pour accélérer la ruine des maisons, les dépouillèrent de leur charpente. Aujourd'hui, le campanile décharné de la chapelle s'élève comme un cri de protestation, au milieu d'une prospère forêt de mélèzes...

Aujourd'hui ...

Cliquez ici pour obtenir l'image en grand formatLa chapelle de Navette est été entièrement restauré. Mené avec l'ONF, le chantier initie un projet de valorisation de ce hameau abandonné depuis 50 ans et qui constitue un atout touristique important pour la commune de la Chapelle en Valgaudemar.

 
 

Accueil  |   Situation  |  Le Parc National des Ecrins  |   Histoire et traditions  |   Les Villages du Valgaudemar   |  Valgaud'humour
  Les refuges et lacs |   La faune    La flore  |  Topo Randonnées  |   Les activités  |   Informations pratiques  |   Contact

www.valgaudemar.free.fr - Version 2.0 Janvier 2004 - Site internet de la Vallée du Valgaudemar - Retour à l'accueil