Randonnées au départ
du Gioberney

Ici, vous êtes dans le parc national des Ecrins. Avant la construction de la route du Gioberney, le refuge était au milieu d'un parterre de rhododendron. Les excès de la cueillette l'avait fait disparaître; depuis la création du parc, nous avons eu le plaisir de voir refleurir les massifs de rhododendron.



Randonnée au lac du Lauzon (2023 m)
Le sentier quitte le refuge-hotel du Gioberney dans une pelouse parsemée de rochers (en direction d'un réservoir de captage d'eau). Deux itinéraires permettant de faire un circuit, sont alors possibles.

 

 

 

Itinéraire par Travers Sévarde Le sentier grimpe à gauche dans les éboulis puis accède à un bois de mélèze, traverse un torrent (qui donne en aval la cascade du Voile de la Mariée) et parcourt une lande à rhododendron avant d'arriver sur le plateau herbeux du Lauzon où se trouve un pluviomètre servant à mesurer les précipitations (pluie et neige). Pour atteindre le lac, il faut traverser cet alpage.

Itinéraire par le vallon de Muande Bellone
Le sentier grimpe dans des éboulis puis, par une vire de la rive droite du torrent de Muande Bellone dont on domine la gorge profonde. A 2010 m, l'itinéraire bifurque à gauche laissant à droite le sentier d'accès au refuge du Pigeonnier. Pour aller au lac du Lauzon, le sentier traverse des pelouses où pointent les roches moutonnées, rabotées par les glaciers du quaternaire. Vous découvrez le lac à vos pieds dans une combe de surcreusement glaciaire.

Randonnée au refuge du Pigeonnier

Montée par Muande Bellone (Dénivellation 780 m) Depuis le refuge-hôtel du Gioberney, l'itinéraire est commun avec la montée au lac  du Lauzon jusqu'à 2010m dans le vallon de Muande Bellone. Le sentier bifurque à droite pour traverser le torrent de Muande Bellone (passerelle ou pont de neige) puis, s'élève dans les pentes, passe en dessous de la cabane de Muande Bellone, laisse le sentier à gauche montant aux Rouies ( 3588 m ) et au glacier des Rouies dont on voit la chute de séracs, puis arrive au refuge du Pigeonnier.

        
    Refuge du Pigeonnier
Montée par le Vaccivier (Dénivellation 800 m)

Le sentier quitte le refuge-hôtel  du Gioberney en remontant le vallon du Gioberney. Avant d'arriver à un bois de mélèze, vous passez près de la cabane pastorale du Gioberney ( Jas de la Crotte ) .
     
Cabane pastorale du Gioberney                                          Bois de mélèze
A droite , vous laissez le départ du sentier montant à l'alpage de Tirière. Le bois de mélèze franchi, le sentier traverse le torrent du Vaccivier, puis par un couloir herbeux, s'élève rapidement jusque dans les alpages. Dans un vallon, vous découvrez un abri sommaire sous une grosse roche : c'est la cabane du Vaccivier ( 2160m ) .
  

Cabane du Vaccivier Pour aller au refuge du Pigeonnier, il faut revenir sur la gauche dans les alpages en suivant le sentier, qui, à 2450 m , rejoint l'itinéraire balcon du Says, arrivant de la droite. A gauche, par une traversée d'où les points de vue sont remarquables, on atteint le refuge du Pigeonnier.

Randonnée à Tirière et à la cabane du Pis (dénivellation : 600 m)



Tirière (2200m)

Cliquez ici pour obtenir l'image en grand formatDepuis le refuge-hotel du Gioberney, le sentier passe à la cabane pastorale du Gioberney (Jas de la Crotte) puis, quitte l'itinéraire allant sur le Vaccivier avant le bois de mélèze pour traverser le torrent du
Gioberney (passerelle). Sur l'autre versant, le sentier traverse un petit bois de mélèze puis grimpe en grands lacets (quelquefois peu marqués au sol) dans les alpages.
Ainsi, on remonte en lacets, pendant plus d'une heure, sous les Bans, pour déboucher sur le plateau de Tirière à 2200 m d'altitude.

 

 

Après une traversée vers le sud entre 2100 m et 2150 m, le sentier arrive sur le plateau de Tirière 2250 m (ruine des cabanes pastorales du Colleton).

     

Ruine de la cabane pastorale du Colleton

 

Du plateau de Tirière, on jouit d'une vue en enfilade sur le Valgaudemar. Avec un peu de chance, vous aurez la chance de rencontrer sur votre chemin des chamois.

   Cliquez ici pour obtenir l'image en grand format   

La cabane du Pis

On descend dans le vallon de la Beaumette, sous le glacier des Aupillous, puis l'on passe à la cabane du Pis à 2020 mètres.

       

A partir du vallon du Pis, il est possible de continuer le circuit en utilisant pour le retour au Gioberney, le sentier du Ministre.

De la Cabane du Pis (2200m) il est possible de rejoindre le refuge de Chabournéou. Pour cela, de cette cabane, il faut repartir pour 1 heures d'ascension afin de se hisser à 2400 m sur le plateau de Beaume Rousse. Cette alternance de montées et descentes est magnifiquement payante. Ces sites sous les glaciers sont criblés de fleurs et parcourus par une population de chamois d'une densité étonnante.

 

 

Accueil  |   Situation  |  Le Parc National des Ecrins  |   Histoire et traditions  |   Les Villages du Valgaudemar   |  Valgaud'humour
  Les refuges et lacs |   La faune    La flore  |  Topo Randonnées  |   Les activités  |   Informations pratiques  |   Contact

www.valgaudemar.free.fr - Version 2.0 Janvier 2004 - Site internet de la Vallée du Valgaudemar - Retour à l'accueil